• Histoire

    Décorer des objets ou des surfaces est sans aucun doute une des plus vieilles idées de l'homme. La majorité des peintures préhistoriques a été réalisée à l'aide de poudre de terres, colorées, appliquées en frottis sur des surfaces rugueuses, condition même de leur adhérence.

  • Pourquoi

    Les travaux de préparation de surface sont obligatoires, s'ils sont négligés pour des raisons de coûts ou de délai, les conséquences peuvent être très dommageables.

    L'objectif principal des travaux préparatoires est :

    • NETTOYER la surface du support de toutes impuretés (rouille, calamine, graisses ...)
    • ASSURER une bonne tenue du film de peinture sur le support
    • RENDRE la surface homogène
  • Préparation de l'acier

    Pour la mise en peinture de l'acier, il est indispensable de faire une préparation de surface, selon des critères bien précis, pour obtenir l’adhérence nécessaire entre l’acier et les systèmes de revêtement (peinture).

    Deux méthodes sont possibles et équivalentes :

    Préparation chimique

    Une préparation de surface chimique peut se réaliser de la manière suivante :

    • Un dégraissage
    • Une désoxydation
    • Un lavage et un rinçage éliminant les sels restant au contact de la pièce

    Cette préparation chimique devra être complétée suivant les substrats et les préconisations éventuelles selon les normes en vigueur.

    Préparation mécanique

    Une préparation mécanique peut se réaliser de la manière suivante :

    Par un décapage au jet libre (manuel) ou en turbine (automatique), qui consiste à projeter à l’aide d’une lance sous pression un abrasif sur les pièces à nettoyer, pour éliminer la rouille et la calamine de l’acier.

    Différents types d’abrasifs peuvent être utilisés : sphérique ou angulaire et de types grenaille inox, grenaille fonte ou corindon.

    Les trois critères importants d’une bonne préparation mécanique :<:p>

    • La propreté du support : 4 niveaux de propreté : SA1, SA2, SA2,5 et SA3
    • La rugosité : (Ra & Rz) on recherche un maximum de pics et de creux, répartis de manière homogène afin de créer un maximum de point d’ancrage pour ainsi obtenir une bonne adhérence des revêtements.
    • La répétitivité du process à contrôle des paramètres machines & des abrasifs & formation des opérateurs, influence de certains contaminants.

Décapage mécanique sur acier