La peinture en poudre sur acier

  • Histoire

    Vers la fin des années 1950, l'arrivée sur le marché de nombreuses résines thermodurcissables, dont les résines époxydiques, fit évoluer considérablement la technique et l'avenir des peintures en poudre. En effet, ces poudres, après avoir fondu, pouvaient être cuites au four pour devenir infusibles et offrir ainsi des résistances supérieures à la corrosion et aux agressions chimiques.

    C'est en 1962, qu'une entreprise française, la société SAMES, comprit que la solution d'application passait par la projection électrostatique qui permettait, grâce à sa charge électrostatique, de doser les épaisseurs de la couche de poudre adhérant à froid sur un support. Ainsi la poudre devenait applicable sur tous les supports et accédait au marché de la peinture industrielle.

    Dans les années 1970, les diverses évolutions des formulations des poudres (époxydiques, époxy-polyesters, polyuréthanes, polyesters, etc.) et du matériel permirent de peindre de nombreux objets.
    Aujourd'hui le marché de la poudre mondiale représente 900.000 tonnes appliquées sur tous les continents et sur tous les marchés dont l'un des plus prestigieux est le Bâtiment.

  • Définition

    Le thermolaquage est une opération de technologie de surface qui consiste à appliquer une peinture en poudre sur une pièce métallique préalablement préparée, qui sera mise au four pour cuire ce revêtement.

    Le thermolaquage est l'action de pulvériser à l’aide d'un pistolet électrostatique, en atelier spécialisé, une peinture en poudre, à base de liants (époxydiques, polyesters, polyuréthanes, acryliques ou polyamides) et thermodurcissable.

  • Qualité

    La qualité du thermolaquage dépend de la qualité de la préparation de la surface avant poudrage, puis des caractéristiques techniques de la poudre.

    L'utilisation d'une peinture poudre polyester qualité architecturale permet d'offrir les meilleures caractéristiques de tenue aux atmosphères extérieures.

  • Avantages

    L'absence de solvant et de composés toxiques font de la peinture en poudre la meilleure réponse face aux exigences environnementales et de la protection de la santé actuelles.

    La diversité des teintes et aspects obtenus avec la peinture en poudre favorise la création et l'imagination.

    Depuis maintenant plus de 30 ans les architectes de renom et designers internationaux ont choisi ce revêtement pour la réalisation aussi bien de bâtiments prestigieux que d'objets usuels de notre vie quotidienne.

    Sa robustesse et sa tenue dans le temps, sa contribution à l'anticorrosion en fait un élément incontournable du "Développement Durable".